ADEPTUS ASTARTES

Le forum français dédié aux Space Marines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 XIII légion de la Deathwatch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: XIII légion de la Deathwatch   Ven 2 Déc 2011 - 21:36

Bonjour à tous. J'avais déjà posté sur le warfo ma fière XIII légion de la Deathwatch mais je vais en profiter de la naissance de ce glorieux forum pour la présenter ici pour ceux qui n'aurait pas eu l'occasion de la voir. Il s'agit d'un projet qui a démarrer pour pas mal de raison il y a un peu plus d'un an maintenant. A l'époque, je ne connaissais de Warhammer 40K que son fluff par le biais de ses passionnants JdR (Dark Heresy) et un ami m'estimant trop riche est parvenu à me lancer. Je me suis passionné pour la Deathwatch immédiatement car elle est un écho de ce que j'aime dans la litterature! La Deathwatch est plus qu'un chapitre a bien des égards, il s'agit d'une fratrie guerrière qui porte les thématiques de la légende arthurienne. J'aime le concept que des astartes issue de cultures différentes doivent s'unir pour défier la menace xenos, parfois aux détriments de leurs convictions les plus intimes. Place aux images!



Maitre de veille Arthurus Paendrag, garde d'honneur et le concile




Escouades tactiques







Un spear of Ilios



je continue avec les escouades d'assauts.






Escouades terminators





Dreadnought Chiron et Hector



Sternguard



Troupe de choc de la panzer kerberos avec inquisiteur et vindicare (count as scout)



Les devastators



Un "devastator" équipé d'un bolter modèle standard en vigueur dans son chapitre.



Et pour finir, l'arsenal du chapitre










Dernière édition par Vhailor le Ven 2 Déc 2011 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Ven 2 Déc 2011 - 21:40

Motard




Mon escouade full plasma




Escouade full fuseur






Et mon fier frêre lieutenant Gwalchmai




De valeureux frères de bataille, issue des chapitres de nostre forum bien-aimé, ont répondu à l'appel du seigneur de la 13ème légion! Les voici qui viennent grossir les rangs de la Deathwatch pour la plus grande gloire de leur chapitre.

Le chapitre des Astral Soldiers




Le chapitre des Red Stalions



Le chapitre des Legionnaires Absalom






Et puis deux Astartes avec multi fuseur.




Et un petit close up sur le frère Tchar des runes of blood, le chapitre de Drachel sur le warfo ( http://www.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=174738%C2%A0%C2%A0 ).



Et tant qu'à faire, un petit close up d'un frêre de bataille issue d'un chapitre crée pour jouer à Space Marine en multi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auberon
Écuyer de Sanguinius
avatar

Messages : 2010
Date d'inscription : 30/11/2011
Localisation : Marseille en Beauvaisis - Oise (60).

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Ven 2 Déc 2011 - 23:51

Waouh....

Vraiment une armée splendide. J'avais déjà vu ton sujet sur le warfo mais pas toute l'armée ensemble. Vraiment une réussite.
L'escouade de commandement est splendide et le fait de mixer les grappes notamment Blood Angels et Red Scorpion apporte un plus à ton armée.

Bravo, c'est du gros travail et ça rend vraiment bien. Combien de temps pour tout cette armée?

Aub.

_________________
Par le Sang de Sanguinius!  
En rouge (foncé) je modère, sinon je discute...
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Techno-Barbare
avatar

Messages : 2677
Date d'inscription : 29/11/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Sam 3 Déc 2011 - 3:02

C'est à couper le souffle.
Les poses sont dynamiques, on sent bien le côté patchwork de la Deathwatch, avec tous les marquages d'épaules différents, tous les modèles d'armures différents, tous les petites spécificités esthétiques de tel ou tel chapitre ; en même temps, il y a une effet d'ensemble saisissant.

Tu as tout cela en un an !
Il faut que je me remette à mes pinceaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo flo
Marine d'Assaut
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 21/01/2012
Localisation : Tours City Baby!!

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Lun 23 Jan 2012 - 11:53

C'est vraiment impressionnant!!

Toute l'armée est très cohérente, le niveau de peinture est super élevé et rien n'est bâclé!!

Mention spéciale pour les véhicules et la photo de toutes les motos, sur une table de jeu ça doit donner des frissons à ton adversaire!

D'ailleurs j'ai une petite question: Comment jouer une armée deathwatch? tu mixes tous les codexs?

_________________
"De toute façon faudra bien vous y faire parce qu'à partir de maintenant, on va s'appeler Les Chevaliers de la Table Ronde!

-Encore une chance qu'on se soit pas fait construire un buffet à vaisselle, hein!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Sam 11 Fév 2012 - 14:34

"La phalange eldar progressait a un rythme soutenue, soucieux de sécuriser au plus vite l'objectif de leur mission. Le reste de l'ost faisait de son mieux pour contenir l'assaut implacable que menait la garde impériale contre leur propre force mais ce n'était plus qu'une question de temps avant que la ligne de front ne cède. Pressé d'en finir, le chef d'escouade accéléra le pas pour arriver en vue de leur but, de précieuses reliques que les monkheig de cette planète insignifiante avaient exhumé au cours de leur excavations minières.
Celles-ci avaient alors été saisie et mise en sécurité dans un des bâtiments de l'Administratum en attendant qu'une autorité plus compétente ne viennent se charger de leur découverte. Bien entendu, les monkheig n'avaient aucune idée de ce sur quoi ils venaient de mettre la main et il était capital que son peuple récupère cet héritage. Acculé par le manque de temps, l'attaque fut planifié à la hâte et la planète subit un brutal assautpour lequel la supériorité technologique des eldars assurèrent un rapide contrôle des combats. Malheureusement, une force inquisitoriale conséquente fit son apparition et engagea aussitôt la bataille alors que les artefacts n'avaient pas encore été récupérés.
Seule une place jonchée de cratères fumants les séparaient de l'Administratum à présent et les eldars s'engagèrent promptement, impatient de s'emparer de leur butin. Mais alors qu'ils étaient à mi chemin de leur but, un guerrier s'effondra soudainement à la renverse. Maudissant sa précipitation, le chef de la force donna des ordres précis et se mis à couvert derrière un éclat de plasbéton. Les échanges de coups de feu lui permirent de localiser rapidement ses ennemis et l'affichage tactique de son heaume grossit l'image pour mieux les distinguer. Des soldats vêtus d'une armure de jais et de casque aux lentilles rougeoyantes ouvraient le feu depuis leur cachette, forçant les siens à progresser de couvert en couvert, incapable de s'approcher d'avantage. Un véhicule de type speeder dispensaient un feu de couverture redoutable, rendant leur tâche plus ardue encore. Plus grave encore, un humain d'une carrure trop immense pour être autre chose qu'un astartes commandait le peloton tandis que son bolter répandait avec une précision terrifiante la mort. Mal à l'aise, Il comprit qu'il n'avait pas affaire aux forces conventionnelles de la défense planétaire.

Cependant, si l'Astartes était une menace considérable, lui et son escouade étaient néanmoins en infériorité numérique et ses propres guerriers avaient adopté des manœuvres subtiles en progressant lentement mais surement vers leurs cibles. La tactique était sur le point d'aboutir quand soudain, les portes de l'administratum s'ouvrirent à la volée pour livrer passage à une véritable meute d'astartes arborant la livrée noire de la Deathwatch, drapé d'un surcot par-dessus les jambières d'un blanc sale que venait parfois casser des armoiries rouges. Menée par un space marine brandissant une immense hache, la horde chargea les eldars pris au dépourvu en hurlant comme des bêtes. Se jetant sauvagement dans la mêlée, le sergent pourfendit d'une passe d'arme brutale un xenos. Un eldar pris aussitôt la place du défunt et tenta une botte desespéré mais l'astartes saisit au vol le bras de l'unfortuné et le tira à lui sans menagement. Emporté par son élan, il alla mourir au beau milieu de la meute, le corps déchiré par les épées tronçonneuses des écuyers avide de faire leur preuve, tandis que le sergent passait sans un regard pour lui. Fendant la foule, il frappa avec une fureur implacable, cueillant l'ennemi avec le couperet cruel de sa hache et libérant des slaves de bolts destructrices sans jamais interrompre sa danse funeste.

Le chef de l'escouade ordonna le repli immédiat des survivants, souhaitant pouvoir regrouper ses troupes pour organiser une riposte mais une slave de bolter lourd faucha les restes épars de ses troupes alors qu'elle tentait de quitter la mêlée. Le commando de la panzer à bord du land speeder storm se chargeait d'harceler les fuyards, sabotant par la même occasion les espoirs de l'eldar. La mort dans l'âme, il préféra mettre un terme au massacre plutôt que de sacrifier d'avantage de ses frères. La Deathwatch avait anéantis les efforts de l'ost sans la moindre pitié et rendu vain le sacrifice de tant des leurs. Plus sinistre encore, les reliques étaient désormais perdue à jamais pour le peuple des eldars..."


Frères de bataille, je vous salue!

Je reviens avec nombre de photos témoignant de l'avancement de mon projet! La XIIIème peut s'enorgueillirent de voir ses forces considérablement augmentée avec l'arrivée de nombreux atouts! J'en ai profité pour écrire du fluff afin de vous offrir l'opportunité de mieux cerné ma Deathwatch. Mais place aux photos et que l'Empereur nous protège! Que sa lumière brille dans nos yeux et que sa parole guide votre bras! POUR LA DEATHWATCH!



Ma nouvelle force de frappe, composée d'un commando de la panzer, de vaillants écuyers, d'un dreadnought ironclad et d'un land speeder storm. Oui, j'ai acheté la mégaforce et j'aime ça!
Entrons dans le vif du sujet. Je vous présente mes écuyers qui seront jouer en count-as griffes sanglantes ou marine d'assaut selon mes envies. Je peux effectivement enlever leur back pack pour le remplacer par un jump pack. Une horreur a faire mais c'est du bel ouvrage!




Le sergent qui a la responsabilité de leur formation, Scipio des Ultramarines, surnommé Scipio à la large hache.



Une écuyer particulier, Coeur de la meute ainsi qu'un de ses compagnons, Korralis dit l'Archiver. Il a gagné ce surnom par l'utilisation de ses servo-cranes qui enregistrent les exploits de la confrérie afin de servir de mémoire pour la fratrie.




Quelques marines que vous saurez surement reconnaître, car il s'agit d'astartes issue du sujet de Morback sur le paint master Astartes. Un sons of psyche, un Aztec warrior et un Sons of Thor, lesquels sont mes préférés de ses chapitres.




Un peu de fluff sur mes écuyers :

Les écuyers:
Origine : Généralement, les astartes qui servent sous les couleurs de la Deathwatch sont des vétérans ayant fait leur preuve au champs d'honneur. Ces space marine ont affronté plus d'adversaires que la plupart de leurs frères n'en ont jamais vu et ils ont répondu à l'appel de la XIIIème légion, faisant sienne la noble quête qui unis tous les frères de bataille sous le commandement d'Arturus Paendrag, maître de veille de la XIIIeme. Pourtant, certain parmi les astartes a avoir prêté serment n'en sont qu'à leur première armes. En effet, conscient de la diversité des menaces que peut prendre forme le combat contre le xenos, le maître de veille a crée une escouade de jeunes astartes, encadrés par leurs ainés, afin qu'il puisse rapporter les précieuses connaissances et expériences à leur chapitre lorsque le temps est venu pour eux de rentrer. Ce n'est pourtant pas une tâche aisée car nombre de chapitre voit d'un mauvais œil de confier une de leur recrue à un ordre étranger, aussi prestigieux que puisse être la Deathwatch. Cependant certains y voient au contraire une occasion unique d'enrichir le chapitre et sélectionne alors parmi la compagnie de scout le plus prometteur des candidats. D'autre au contraire y voit l'occasion de se débarrasser d'une recrue trop orgueilleuse et indisciplinée le temps qu'elle s'assagisse. D'autre encore pour diverses raisons ne peuvent assurer la formation d'un novice talentueux et préfèrent la confier un temps. Quoi qu'il en soit, les raisons sont multiples et le résultat est un rassemblement assez hétéroclite de jeunes spaces marines, grisés par l'honneur qui leur est fait et avide de prouver leur place parmi leurs ainés. Ces recrues sont précieuses aux yeux d'Arturus. Elles sont une marque de confiance et leur survie est une question de priorité à ses yeux. Aussi choisit-il un de ses hommes de confiance pour commander à cette unité, scipio à la large hache, un ancien Ultramarine en exil, lequel fut rejoint par un chapelain zélé répondant au nom de Reinhardt. Ensemble, ils ont prêté serment de veiller sur les novices et de leur enseigner l'art du combat contre le xenos.
Fonctionnement : Les écuyers servent parmi la Deathwatch comme apprentis. Leur formation de base est assurée par Scipio, lequel guide la confrérie avec l'efficacité que l'on connait des Ultramarines. Les écuyers vivent ensemble et partage une aile de la forteresse monastère qui leur est dédiée dans le but de renforcer les liens entre Astartes issue de chapitres si dissemblables, forgeant ainsi une véritable fratrie. Lorsqu'une équipe d'extermination part en mission, un écuyer peut être appelé à les accompagner . Il est alors de la responsabilité du sergent de préparer le jeune astartes aux dangers qui l'attendent. Mais lorsque la XIII part en guerre, les écuyers constituent alors une force d'assaut brutale dont les litanies de haine prononcée par Reinhardt décuple la férocité. Leur soif de gloire et le fait de combattre ensemble les rend alors plus téméraire et il faut toute l'autorité de leurs tuteurs pour les contrôler.

Remarque : Les écuyers n'ont pas le droit de se nommer lorsque la confrérie accomplit des exploits. Il parle alors au nom de la groupe et les différents parchemins arborés sur les armures de bataille ne raconte que les exploits de la fratrie et non pas ceux d'un individu. Arturus espérait alors que demeurant anonyme, les écuyers ne chercheraient pas la gloire tout en renforçant les liens entre les jeunes frères de bataille. Malheureusement, cet édit n'a pas eu l'effet escompté. Décuplant le sentiment d'appartenance à la fratrie des écuyers, ces derniers accomplissent des efforts pratiquement suicidaires pour gagner le prestige au nom de leur groupe. De plus, la livrée des écuyers diffèrent des autres membres de la Deathwatch, arborant un surcôt blanc par-dessus ses jambières ainsi qu'une épaulette différente qui marque son statut de novice.

Coeur de la meute : Il s'agit d'un écuyer portant les couleurs du défunt chapitre des Shadow wolf. Détruit lors d'une invasion tyranide, il est le dernier dépositaire en vie du chapitre et fait son possible pour honorer la mémoire de ses frères vaincus.

On attaque avec la panzer kerberos cop qui vient de recevoir eux aussi quelques renforts.




Eux aussi ont droit à leur fluff :

Kerberos panzer kop :
La Deathwatch opère essentiellement en opération commando, combattant en petite unité sur le sol ennemi pour accomplir des objectifs fixés par l'ordo xenos. Le maître de veille de la XIIIème a cependant créer un régiment de soldats pour assisté les équipes d'extermination dans leur mission. Il s'agit d'humain originaire du monde où la fière forteresse monastère de la XIIIème fut fondée. Renforcés par la génétique et par des implants cybernétiques, ils forment alors un corps d'élite près à accomplir des missions pour laquelle une équipe d'extermination n'a pas les ressources. Souvent, il s'agira de sécuriser les objectifs ou d' accomplir des missions d'extractions car la panzer n'a pas pour vocation d'aller affronter l'ennemi. Son but est d'apporter un appuis pour la Deathwatch dans le contrôle du territoire.
Il y a encore peu, la panzer était jaugée avec suffisance par les astartes. La plupart remettait en question la création d'un tel groupe pour lequel il fallait investir des ressources qui aurait put servir ailleurs. Cependant, ce fut au cours d'une bataille que les choses changèrent. La Deathwatch avait alors lancé toutes ses forces dans un assaut orbital sur le monde de Prosylus Prime, engageant une horde d'Ork considérable. Seule la panzer avait été laissée derrière, les astartes ayant réclamé avec orgueil ne pas vouloir servir au coté de simples humains. Le maître de veille accomplissait avec brio sa mission quand un message de détresse lui parvint de sa barge de bataille Avalon. Profitant du fait que les Astartes étaient au sol, un navire Eldar avait aussitôt attaquer le vaisseau en orbite et était sur le point de l'aborder. Manipulé par l'eldar et bloqué au sol, la Deathwatch ne put que poursuivre l'extermination de la horde, impuissante à intervenir. Malheureusement pour les eldars, les forces de la Panzer fut prête à les recevoir et une furieuse résistance s'organisa. De sanglants affrontements opposèrent le xenos à l'homme, lesquels ne cédèrent pas un pouce de terrain sans verser le sang de l'ennemi. Accomplissant avec courage leur devoir, ils combattirent avec acharnement, déniant à l'ennemi le contrôle du vaisseau. Au prix de cruel sacrifice, la panzer arracha suffisamment de temps pour permettre aux astartes de défaire les orks et de pouvoir venir au secours d'Avalon. Une fois de plus, le xenos fut défait et n'eut d'autre choix que de battre en retraite, mais cette victoire avait prélevé un très lourd tribut parmi les forces de la Panzer. 80% de ses effectifs avaient péris pour prix de leur résistance. Mais en ce jour terrible, la panzer gagna le respect des Astartes et ne fut plus jamais traité avec dédain, servant au coté des frères de bataille avec honneur et fidélité.

Je poursuis mon sujet avec la suite. Le dreadnought Ironclad Sven, du chapitre des shadow wolf.



Et l'histoire qui concerne ce membre particulier.

L'héritage : Le chapitre des shadow wolf a connut une fin tragique alors que le monde chapitrale était assaillis par une vrille d'une flotte-ruche tyranide. Cet alien terrifiant avait alors submergée les défenses de la planète et malgré une lutte héroïque, les astartes furent anéantis jusqu'au dernier. Le souvenir de la fin des Shadow wolf marqua profondément Grimaldus, réclusiarque des Black Templar témoin des évènements. Le monde fut alors abandonné par l'Imperium qui concentra ses efforts dans la défense du système contre l'envahisseur. Pourtant, caché au plus profond de la forteresse monastère, de nombreuses armes et reliques dormaient inaccessible.
Longtemps après que la flotte ruche eut quitté le système, une force de la Deathwatch fut dépêchée sur la planète dévastée afin d'essayer de récupérer ce qui pouvait être sauvé dans la forteresse monastère des Shadow wolf. Parmi les membres de l'équipe d'extermination servait alors Orcal, ultime survivant du chapitre qui n'avait échappé au massacre que parce qu'il était alors au service de la XIIIème. Amer et cynique, il s'était aussitôt porté volontaire pour la mission.
Lorsque l'équipe d'extermination pénétra dans les souterrains ravagés de l'antique forteresse, elle ne put que constater l'étendu des dégâts causé par les tyranides et leur espoirs d'exhumer quelques reliques s'amenuisaient d'avantage alors qu'ils exploraient les restes des Shadow wolf. Mais alors qu'ils avançaient plus profondément parmi les ruines, les astartes relevèrent des signes d'une présence. Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu'il finirent par mettre la main sur un novice des Shadow Wolf, affaiblis par les privations mais déterminé à survivre. De toute évidence, il n'avait qu'une quinzaine d'année et n'avait reçu qu'une partie des implants qui aurait fait de lui un astartes. Orcal y vit un signe et pressa ses compagnons de rapatrier le survivant. Malheureusement, au cours du périple de retour, il réveillèrent par mégarde un formidable ennemi, un carnifex qui avait été incapable de rejoindre sa horde. La Deathwatch affronta ce formidable ennemi avec une fureur implacable. La haine au coeur, Orcal lutta avec une témérité frisant la folie contre la créature. Conscient qu'ils étaient condamnés, il attira la bête à lui en sommant à ses compagnons de fuir avec son protégé. Réalisant qu'Orcal se sacrifiait pour eux, le chef d'escouade ordonna le repli en espérant pouvoir retrouver la surface. Mais les hasards des couloirs ne les conduisit que plus profondément dans les entrailles de la forteresse. Il ne fallut pas longtemps avant que les hurlements furieux de la bête ne raisonne à leur trousse. Pour finir, ils parvinrent à rejoindre l'arsenal du chapitre par un pur hasard. Comprenant que peut-être la chance tournait en leur faveur, le chef d'escouade ordonna à Aconidrus, le techmarine de l'équipe d'extermination de fouiller les décombres en espérant pouvoir mettre la main sur une arme capable de terrasser le monstre.
Un choc sourd ébranla les formidables battants de la porte qui en gardait l'accès et le reste de l'escouade se repartie en position défensive, confiant une arme au survivant qui malgré sa faiblesse, se refusait à périr ainsi. Déchirant le métal comme du papier, la bête fracassa les portes pour charger dans la salle. La moitié de son crane affichait une horrible blessure carbonisé, l'aveuglant en partie. Hurlant de rage, le carnifex chargea les Astartes. Au prix de ruses acquises par des décennies de combat, ils tinrent en échec la bête suffisamment longtemps pour qu'Aconidrus revint accompagné par une véritable relique : un dreadnought ironclad repondant au nom de Sven. Alors en maintenance, Il avait été épargné par les combats meurtrier qui avait vu la fin de son chapitre. Il engagea aussitôt la bête. Cette dernière, affaiblie et mutilée par ses récents combats, n'eut aucune chance et le poing énergétique du Dreadnought fracassa avec fureur le crâne du monstre. Victorieux, les astartes et leur nouvel allié refirent le chemin inverse avec le maigre espoir d'apprendre le sort d'Orcal. Ils finirent par le retrouver à l'intérieur un conduit dans lequel il avait réussi à se glisser malgré son corps ravagé, trop étroit pour que le monstre ne l'y suive. Les indices du combat montrèrent que depuis ce fut depuis sa position que l'Astartes avait mutilé la bête en déchargeant son fuseur à bout portant.
Agonisant, Orcal suplia que son corps soit rapatrier afin que ses organes puissent être greffé au survivant et qu'il puisse reprendre le flambeau. Depuis, le survivant sert parmi la compagnie des Ecuyers, guidé par les enseignements de Scipio et de Reinhardt. Quant au vénérable Sven, il choisit d'accompagner la XIIIème afin de pouvoir veiller sur l'ultime survivant de son chapitre et de lui transmettre l'héritage le plus précieux des Shadow Wolf : leur mémoire. Il n'avait pas d'avenir, son chapitre avait disparu et il ne restait plus que lui les souvenirs des Shadow Wolf, son héritage. Conservant les glandes progénoïde d'Orcal dans l'espoir de lui trouver un jour un successeur, il accomplit son destin solitaire en combattant avec fierté au sein de la XIIIeme. En l'honneur du chapitre, Sven lui donna pour nom "Coeur de la meute".

Enfin, je vous présente quelques mis à jour de mes précedentes figurines. En effet, j'avais précisé que je n'étais pas satisfait de mes véhicules et j'ai commencé à reprendre mes anciens véhicules en ajoutant des battle damage ainsi que de la poussière pour les harmoniser avec mon armée. Je vous présente le résultat ici.

Mon razorback minauros :



Mes rhino Avernus et Dis :





Et enfin mes land speeder auxquels j'ai ajouté des battle damage.




Je présente mes excuses a Floflo qui a posté sur ce post et auquel je n'ai pas répondu. Je suis absolument navré mais je ne pensais pas que le poste serait suivis et je n'ai pas vérifié. Je vais donc répondre, certe tardivement, à ta question :

Floflo : Je joue ma Deathwatch avec tous les codex. Personnelement, ma philosophie est qu'un codex n'est qu'un gameplay et que tu appliques le fluff que tu souhaites pour le justifier mais ce n'est qu'un élément optionnel. Grosso modo, ça dépend de la liste que je souhaite sortir. Si je veux jouer du marine d'assaut, je m'oriente plus BA, si c'est de l'infanterie, plutôt SW, une liste moto? Space marine vanille. Ect ect.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaw
Primarque
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Sam 11 Fév 2012 - 15:51

Je viens de découvrir ton armée elle est magnifique.
Tu a fais les épaulettes sans chercher a refaire l'héraldique des chapitre connus ?

(Oh ! un land raider à voiles ^^)

En tout cas chapeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Sam 11 Fév 2012 - 16:15

En fait, il y a déjà un grand nombre de marine issue de chapitres astartes conventionnel dans le tas et j'aime bien faire des héraldiques un peu originaux pour changer du sempiternel crane par exemple ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo flo
Marine d'Assaut
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 21/01/2012
Localisation : Tours City Baby!!

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Sam 11 Fév 2012 - 16:35


Je présente mes excuses a Floflo qui a posté sur ce post et auquel je n'ai pas répondu. Je suis absolument navré mais je ne pensais pas que le poste serait suivis et je n'ai pas vérifié. Je vais donc répondre, certe tardivement, à ta question :

Floflo : Je joue ma Deathwatch avec tous les codex. Personnelement, ma philosophie est qu'un codex n'est qu'un gameplay et que tu appliques le fluff que tu souhaites pour le justifier mais ce n'est qu'un élément optionnel. Grosso modo, ça dépend de la liste que je souhaite sortir. Si je veux jouer du marine d'assaut, je m'oriente plus BA, si c'est de l'infanterie, plutôt SW, une liste moto? Space marine vanille. Ect ect.

[/quote]

No problemo!! Ton armée vaut toutes les excuses du monde!!

Merci pour les précisions concernant le mode de jeu, c'est assez logique en effet.

Longue vie à ton armée, c'est une boucherie!!

_________________
"De toute façon faudra bien vous y faire parce qu'à partir de maintenant, on va s'appeler Les Chevaliers de la Table Ronde!

-Encore une chance qu'on se soit pas fait construire un buffet à vaisselle, hein!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 12 Fév 2012 - 11:42

Hello. Je reposte car je viens de me rendre compte que j'ai oublier de prendre en photo mes marqueurs d'objo. Certes c'est pas la légende mais ce serait trop bête de ne pas partager avec les fiers et nobles templiers du Warfo!

Donc voici mes objos, a savoir un dreadnought vénérable à demi enfoui et la saloperie qui se trouvait dans le space Hulk blood angel dont j'ai oublié le nom.




Je profite de ce poste pour demander votre avis sur un point précis. Je ne donnerai peut-être pas suite à cette idée mais j'avais pensé à "marqué" mes sergents en faisant les lentilles de leur casque d'une couleur differentes (couleur ambre à priori.) ainsi qu'en traçant une ligne rouge sur le dessus de leur casque comme on peut le voir dans certain chapitre. Cela vous semble-t-il pertinent et bienvenue ou sont-ce les affabulations grossières d'un esprit faible?

Voila!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Techno-Barbare
avatar

Messages : 2677
Date d'inscription : 29/11/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 12 Fév 2012 - 12:10

Peinture superbe, conversions et poses des plus sympathiques et en plus un peu de fluff : je n'étais pas passé depuis longtemps mais j'adore.

J'aime beaucoup le premier pion objectif (dread en morceaux) et je pense utiliser les morceaux de sarcophage que je n'utilise pas pour faire la même chose, à mon niveau bien sûr...

Pour ta question sur les sergents, je n'ai pas très bien compris : en fait tu veux faire des marquages correspondant à l'époque de Rogue Trader/V2 ?

_________________
En orange je modère, sinon je discute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auberon
Écuyer de Sanguinius
avatar

Messages : 2010
Date d'inscription : 30/11/2011
Localisation : Marseille en Beauvaisis - Oise (60).

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 12 Fév 2012 - 12:54

Personnellement, je ne suis pas fan de faire des marquages particuliers pour les sergents.

Au pire, peindre une couronne de lauriers, des petites têtes de morts, des crux terminatus ou autres honneurs de batailles, pourquoi pas. Mais faire des marquages complets, je ne pense pas que ça irait surtout que le fluff de DW ne précise pas ce genre de chose. Au pire mets des icônes sur les backpack.

Bref, tu l'auras compris je ne suis pas pour ces marquages.

Pour le reste, cette nouvelle fournée confirme ton talent. Bravo, c'est beau, bien foutu.

Bref, j'aime.

Aub.

_________________
Par le Sang de Sanguinius!  
En rouge (foncé) je modère, sinon je discute...
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 12 Fév 2012 - 14:43

Vos compliments me touchent! Je suis extrêmement sensible à la flatteries il faut bien dire! Sinon pour répondre a Technaugure, il s'agirait de faire quelque chose comme cela :
http://03.img.v4.skyrock.net/03a/garviel/pics/2861053394_small_1.jpg

Mais je pense qu'Auberon à raison. La Deathwatch tient plus d'un ordre de chevalerie que d'un chapitre et ce genre de marquage n'a théoriquement pas lieu d'être. Dans l'idée, c'était surtout pour facilité la perception de mes adversaires car dans la personnalisation de mes figurines, il est parfois difficile de comprendre qui est le sergent justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Techno-Barbare
avatar

Messages : 2677
Date d'inscription : 29/11/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 12 Fév 2012 - 16:24

Oui, ce sont les marquages considérés comme officiels en V1 (rogue trader) et V2.
Depuis les choses ont évolué et le sergent ne porte plus ce marquage de couleur sur le casque.

Ce n'est pas un marquage du à une époque donnée, comme les armures MK1, 2 etc...
C'est le fluff qui a changé...

Donc non pour 2 raisons : ce n'est plus ainsi que l'on respecte le codex astartes et cela ne convient pas pas à la Deathwatch qui n'est pas un Chapitre codex, mais une Garde rassemblant des guerriers venus des 4 coins de la galaxie.

Je m'en veux un peu d'être parti sur mes Techno-barbares : je ne voyais que cette possibilité pour pouvoir décemment jouer toutes les listes d'armées, mais la Deathwatch le permet aussi...
En plus tu respecte le fluff GW alors que j'ai du m'en affranchir...

_________________
En orange je modère, sinon je discute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teks
Marine Tactique
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Lun 13 Fév 2012 - 11:40

Dans le bouquin "comment peindre les space marines", qui ne date pas de la V2 (et dont Vailhor n'a manifestement pas besoin !), on trouve tout les marquage d'escouade.
Mais ça ne concerne que le marquage codex et ceux des chapitre les plus connu.
La deathwatch a à mon avis ça propre iconographie et ses propres marquages.

Un casque du même genre que ceux de tes garde d'honneur pour tes sergent, ça le ferais bien. Ca marquerais le statut de vétérans.

_________________
les Fig's de Teks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubu
Marine Devastator
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Ven 16 Mar 2012 - 14:42

@ Vhailor : Etant dans le même trip que toi, je suis fan de tes réalisations! Chapô.

Perso, pour un souci de gameplay, je regroupe (malheureusement pour le fluff deathwatch) les SM d'un même chapitre par escouade, histoire de savoir qui est où une fois posé sur une table.

J'ai pas fait attention, mais comment reconnais-tu qui fait parti de telle ou telle escouade quand tu joues avec?

_________________
Si tu voulais pas perdre, il fallait pas jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vhailor
Scout


Messages : 24
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   Dim 18 Mar 2012 - 1:25

Haha, j'aimerai voir le résultat cher Bubu! La Deathwatch ne poura que s’enorgueillir de compter si valeureux champions à son service! Sinon concernant les escouades ,je n'ai pas tellement d'autre choix que d'apprendre d'une certaine manière à qui appartient tel marine. En général, la question ne se pose pas mais j'ai déjà songé à ce problème et il y a bien une solution. De part la nature de la Deathwatch, cela me semble contre indiqué de leur donné un numéro, en revanche, on peut les noter sous le socle.

Après, je connais plus ou moins mes escouades et je sais comment elles sont normalement sensé être jouée donc je n'ai pas vraiment de problème à ce niveau là. De plus, elles ont toutes leur petit RP avec donc leur particularité, ce qui fait qu'il est aisé de retrouver qui va où à quelques exceptions prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: XIII légion de la Deathwatch   

Revenir en haut Aller en bas
 
XIII légion de la Deathwatch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XIII légion de la Deathwatch
» La XIII Légion Augusta
» [40K] Thunderbolt de la 14ème Légion Pénale
» Equipe d'Extermination Deathwatch
» [Nains] 2500 pts, qualifications Inter Région 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADEPTUS ASTARTES :: Créations et modélisme - Monde-Forge :: Galeries-
Sauter vers: