ADEPTUS ASTARTES

Le forum français dédié aux Space Marines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débrief Mesnil 3069 Sexy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-MFT-
Capitaine
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 24/12/2011
Localisation : Colombes(92)/Rennes(35)

MessageSujet: Débrief Mesnil 3069 Sexy   Lun 27 Fév 2012 - 14:42

Débriefing du Mesnil 3069pts Sexy

L'amont

Lancé en solo dans une aventure qui s'annonçait prometteuse, la possibilité de jouer un tournoi avec une armée de grande taille contre des armées de grande taille, je commençai par songer à l'armée que je souhaitais jouer. Le choix s'imposa de lui-même : Dark Angels, parce que c'est mon armée fétiche et parce que c'est également celle dont je suis le plus fier. D'autant qu'en même temps que ma garde pour le Mesnil 3069pts, j'ai entrepris d'achever et de rénover ma Troisième Compagnie. Je voulais enfin envoyer au combat mon tout nouveau Gabriel, mes vétérans et surtout, surtout, sortir du format parfois un peu étriqué de 2000pts pour me faire plaisir à 3069pst.

J'ai donc conçu un fluff spécial pour le Mesnil, mais celui là je le tiendrai secret car si il a circulé entre quelques mains autorisées, je ne souhaite pas qu'il circule plus largement, pour garder le suspens. Disons qu'il fut surtout une bonne occasion pour moi de mettre à plat un certain nombre d'éléments dont vous entendrez certainement parler ultérieurement.

J'ai également attaqué la conception de la liste : je suis parti de ma liste de base pour les tournois à 2000pts, à laquelle j'ai ensuite ajouté des renforts. D'abord une quatrième troupe, l'Escouade tactique Daniel (et son Rhino), dont j'ai terminé la peinture pour l'occasion et dont vous pourrez voir les photos bientôt. Elle complète l'ossature de mon armée car je trouvais que quatre escouades solides et polyvalentes (trop ?) ne seraient pas de trop pour un tel format. Bien m'en pris. Ensuite, j'ai hésité entre une escouade d'assaut (seulement deux escouades de close -vétérans et escouade de commandement- complétées par Gabriel et Severian, c'est peu) et une escouade Devastator : considérant que j'avais assez d'escouades tactiques ou d'escouades de combat pour constituer la seconde vague, et que d'autre part l'escouade d'assaut Dark Angel est trop chère pour son potentiel, je choisis la seconde option, et la dotait d'un deuxième Razorback à canons laser jumelés. Là encore, bien m'en pris. Je voulais également absolument jouer mon Dreadnought Mortis, parce que j'adore cette figurine et que j'apprécie beaucoup ses diaboliques autocanons jumelés, qui peuvent se révéler très utiles sur les bonnes cibles. À ce stade, j'avais déjà rempli mes trois choix Soutiens, mes trois choix Elite, je ne pouvais pas sélectionner mon Damoclès que j'aime bien puisque mes choix QG eux aussi étaient complets (mais son utilité n'était de toute manière pas flagrante dans mon armée sans Terminators et avec peu de réserves) et il me restait cent-cinquante points et peu d'options. Que faire ? Le choix était en fait assez mince : j'aurais pu mettre deux Typhoons supplémentaires (que je n'avais pas), des Speeders (pourquoi pas, cent-trente points pour deux multi-fuseurs antigravs et rapides c'est relativement intéressant), une escouade de cinq marines d'assaut avec un sergent équipé (à cet échelle leur impact aurait été minime) ou bien un Techmarine, unité d'élite mais qui se trouve être sélectionnable hors schéma d'armée. Avec cent-cinquante points, je pouvais avoir un homme-orchestre avec arme énergétique, p-bolter, servo-harnais, et deux serviteurs armés de Bolters lourds. Avec la faculté de réparer une véhicule sur un 6+ relançable. C'était sans doute la meilleure option, et puis une option assez rarement jouée. Aussi je n'hésitai plus guère et sélectionnai le brave Frère Harridan qui n'avait pas souvent l'occasion de sortir de sa boîte. Même s'il n'est pas Sapeur comme son homologue SM (fortifier une ruine c'est trop compliqué pour un Dark Angel, il ne sait pas faire bien sûr -ou alors c'est une incapacité psychologique, le Dark Angel se dresse avec sa seule armure verte face aux hordes adverses pour leur montrer sa valeur et les anéantir avec gloire, pas en barricadant comme un Imperial Fist, c'est sûrement ça), et malgré qu'il coûte 10pts de plus aussi, je me suis dit que je jouais Dark Angel et que je n'étais plus à ça près depuis le temps (n'est-ce pas GW?)

Pour retrouver la liste complète : http://roclibrarium.over-blog.com/article-liste-d-armee-mesnil-3069pts-sexy-100219208.html

Pour finir la préparation, j'ai consacré ces trois derniers mois à la peinture de ce qui n'était pas terminé : la moitié de ma Deva, deux lances-missiles, un Razorback, quelques marines surnuméraires, et j'ai même trouver le temps de monter et peindre entièrement un nouvel apothicaire ! Le tout bien sûr avec les objectifs mensuels pour ma Garde et surtout, surtout le concours à travailler... si on ajoute à ça les cinq pions objectifs spécialement conçus et réalisés pour l'occasion, ce fut un vrai marathon de peinture qui ne s'est achevé que la veille du tournoi... pff pff ! Néanmoins à présent que ceci est derrière moi je vais pouvoir ralentir le rythme d'autant que j'entre dans la période décisive des révisions pour l'Agreg début Avril.

Les pions Sexy : http://roclibrarium.over-blog.com/article-pions-objectifs-mesnil-3069-sexy-99908455.html

Les parties

J'avais défié le Papé Potius en raison d'une vieille dette d'honneur que je lui devais et je n'ai pas regretté. Au terme d'une partie marquée par l'ombre de la Malchance qui planait au-dessus de notre table, j'arrache l'égalité en faisant fuir la seule unité du Papé qui tient mon objectif après avoir dégommé les deux novices de l'unité. Démoralisés par la perte de leurs aspirateurs à libido, les Sutra Templars délaissent le bikini sister pour rejoindre leurs pénates et leurs BMC. Je gagne aux points d'annihilation après que Potius ai passé toute la partie à envoyer des obus à peinture sur mes chars (ceci étant je lui à peu de choses près rendu la pareille). Néanmoins, le résultat final n'est pas vraiment à l'image de la partie : malgré que j'ai étudié sa liste les jours précédents, la stratégie agressive de Potius m'était difficile à contrer surtout dans un scénario en brouillard de guerre et un tour de plus aurait vu la partie basculer en sa faveur sans nul doute. Makarios devient vétéran et gagne un rabiot de blindage : le voilà à 13/13/11 ce qui n'est en rien une mauvaise affaire, surtout avec l'idée de défier la Garde Impériale au deuxième round.

La deuxième partie me permet effectivement de défier Maes et sa Garde impériale, ce qui est une vraie chance car en plus d'être un joueur fort sympathique c'est aussi un joueur à l'armée originale et tout à fait dans l'esprit des armées de la Garde que j'aime jouer personnellement ! Nous devons anéantir autant que possible d'unités ennemies et contrôler les quarts de table. Maes déploie un escadron de deux Leman Russ classiques et un Punisher avec Pask au centre de son dispositif, un peloton d'infanterie dans une ruine sur son flanc droit, un peloton d'infanterie mécanisée sur son flanc gauche appuyé sur une forêt. Pour ma part, je crée deux pinces destinées à écraser son infanterie et tisser des corridors de lasers jumelés pour flanquer ses tanks, avec mon feu de soutien au centre afin d'appuyer judicieusement mes ailes. Les quatre premiers tours sont terribles pour Maes : incapable d'endommager ni Abannias ni Ensis Nemesis mon Land Raider, ce dernier débarque Gabriel, Severian et Ardiel qui pulvérise littéralement l'escouade combinée de trente gardes. Sur l'autre flanc, mes véhicules avancent malgré un déluge de feu et les escouades tactiques commencent à sévèrement malmener les malheureux gardes. Harridan démolit un escadron de Sentinelles reco qui s'étaient infiltrées dans mon dos mais n'avaient pu passer le blindage 11 de dos de Makarios. Hormis les chars lourds qui résistent à toutes mes attaques, le reste cède, et si Maes monte une contre-attaque qui ne parvient pas à détruire totalement la menace Ardiel-Gabriel-Severian, et des attaques de diversions qui sont anéanties dans le sang, la résistance sur le flanc de la forêt se fait plus âpre. Je parviens à détruire avec le trio infernal les unités de commandement adverses et menace sérieusement à présent d'écraser l'autre flanc en me rabattant. Seul bémol : malgré mes efforts je n'ai pas pu détruire le lance-missile Deathstrike et cela va complètement retourner la partie. Avec un tir à 14ps qui fait « hit » (la même portée minimale pour un mortier et un missile intercontinental, on se demande parfois ce qu'il y a entre les deux oreilles des mecs du studio) l'engin me vaporise Abannias, Ensis Nemesis et une bonne moitié de l'escouade Zilées qui remonte la table depuis le début de la partie après qu'un tir de laser ait démoli leur Rhino. Mon flanc gauche quasiment annihilé, les choses deviennent tout de suite beaucoup, beaucoup plus dure... d'autant que la partie se prolonge de fil en aiguille jusqu'au tour sept ! Nous nous rendons coups pour coups, les évènements incroyables succèdent aux évènements incroyables mais mes Dark Angels ne peuvent gagner pareille guerre d'attrition contre la Garde dont c'est quand même la grande spécialité. La partie s'achève au tour sept néanmoins et la ténacité des Fils du Lion finit par payer : je remplis largement les conditions du scénario, ayant totalement empêché Maes d'occuper le terrain malgré une belle percée de ses Ogryns et je l'emporte d'un point aux Kill Points. Ma victoire est donc complète même si sur le terrain ce maudit Deahtstrike m'a coûté très très cher. Sont promus vétérans Harridan qui a flanqué une dérouillée aux Sentinelles avant de blaster avec ses serviteurs d'armes toutes les menaces qui se présentaient devant lui, faisant même mieux à ce jeu là que mon Prédator : il devient Implacable, ce qui est formidablement intéressant et c'est exactement ce que j'espérais. J'hésite ensuite entre un choix de raison (la Dévastator qui n'a pas démérité) et un choix de coeur et bien évidemment ce dernier l'emporte : le dernier Dark Angel de l'escouade Zilées, après avoir traversé toute la table à pied, réchappé à un missile intercontinental, fait face à Pask et son Punisher avec son Sergent et s'être retrouvé tout seul, a quand même forcé le Leman Russ à faire marche arrière simplement armé d'une bête grenade antichar et d'intentions hostiles, et qui réussit même à lui coller son pétard mouillé par deux fois, et survivre avec ça à la partie ! Décidément, non, je ne pouvais pas faire moins surtout que, seul survivant, il n'offre pas le KP de l'escouade à Maes qui manque l'objectif principal de la partie et du coup me rapporte ses trois points de scénario...

Troisième partie face à Njal et ses Space Wolves. Une liste qui sort des sentiers battus malgré un Land Raider, un Redeemer, un Proteus, en effet elle ne compte qu'une seule unité de loups et une autre de loups tonnerre ! Par contre elle incorpore le Canis des Loups. Bref c'est un Space Wolves à la liste intéressante que j'affronte. Nous devons contrôler les quarts de table ainsi que deux objectifs dans ces derniers. La partie, sans être à sens unique, vire clairement en ma faveur, les sacs à puces intersidéraux se brisant sur un mur de céramite verte et de feu. Quelques écrans et charges judicieuses me permettent de tenir mon flanc gauche (et d'écraser le Canis des Loups dans la pince d'Abannias) tout en roulant sur le flanc droit sur les Terminators et le prêtre des Runes. Des scouts à moustache infiltrés dans mon dos, s'ils éliminent les lances-missiles de la Deva, finissent par se faire aplatir par mes tactiques (non sans avoir réduit l'escouade Zilées à moins de 50% et fait perdre sa précieuse compétence car c'était l'objectif secret de Njal). Néanmoins nous ne jouons que les cinq tours syndicaux et la partie s'arrête faute de temps et je me sens un peu spolié : je parviens à remporter la partie (égalité aux quarts de table et en objectifs) mais la déroute des SW se serait transformée en débandade avec un tour supplémentaire. En effet Ardiel et Gabriel au grand complet allaient tomber sur les Griffes sanglantes (qui tenaient l'objectif) qui avaient finit par faire ployer Bethor sous le nombre (lequel s'était lancé dans une charge héroïque en sachant bien le sort qui risquait d'être le sien pour retenir les gris le temps nécessaire à ce que Gabriel et les siens reviennent), tandis que les trois Land Raiders étaient à portée utile de mes armes à fusion... mais bon, remporter une victoire sur l'ennemi héréditaire du Chapitre (enfin, l'un des ennemis héréditaires du Chapitre) n'est jamais une mauvaise victoire... Mes vétérans obtiennent la récompense « contre-attaque »

Dernière partie face à Xenos77 et des Tyranides, des Tyranides qui sans être absolument affreux ne sont pas très sympathiques pour autant avec un prince ailé, deux Trygons, deux Carnis, 5 Rôdeurs, 5 Pygargues, 2x3 Gardiens des ruches, une bonne dizaine de Guerriers à la fois de tir et de close, 2x10 Genestealers et enfin 2x20 gaunts de close avec charge féroce, qui tapent avec 4Attaques en charge Init 6 et Force 5... mon adversaire ne me facilite pas la tâche, lequel oublie de me prévenir que ses Trygons que je vois sprinter ne sprintent pas mais en réalité courent, ou que ses rôdeurs sont des bêtes et non de la simple infanterie... Ajouter à cela qu'au second tour tous ses jets de « sprint » donnent en moyenne 6... j'ai beau avoir déglingué le Prince au premier tour, je finis par comprendre par mes propres moyens que les Trygons courent et que j'ai déployé toute mon armée face à la menace la plus dangereuse. Heureusement la fortune change plusieurs fois de camp et ses jets d'attaque sur mon Land Raider et ceux de ses Rôdeurs sur les escouades de mon flanc droit sont inefficaces et la charge de mes vétérans balayent les rôdeurs tandis qu'un premier Trygon s'effondre. A gauche, après avoir exterminé une première escouade de Genestealers l'escouade Bellérophon est submergée par la seconde bande que je n'ai pas réussi à annihiler. Néanmoins je replie mon dispositif à gauche grâce à cette action retardatrice et les Genestealers passeront toute la partie à courir derrière un Rhino qui leur échappe. À droite, malgré quelques déboires, je repousse toutes les vagues de Pygargues et Gaunts, détruit le dernier Trygon, et opère une contre-attaque qui me ramène des escouades de troupe à 18ps du centre de la table, ce qui était l'objectif principal. Après que les vétérans se soient fait exterminés par les Pygargues, ne restent plus que Gabriel, Severian, et Frère Petrus qui permet de former à nouveau un trio infernal dont les charges creusent la tête de pont et permettent aux Tactiques du flanc droit de revenir au pas de course. Finalement, si le flanc gauche et le centre son enfoncés, Xenos77 a trois escouades de troupes à 18ps du centre et moi deux. Il décide de planquer ses dix derniers Gaunts survivants dans une ruine mais ce faisant oublie qu'il fait face à deux lance-flammes... une phase de tir plus tard nous sommes revenus à égalité. Nous discutons pendant trois minutes de l'opportunité de jouer un tour six alors que nous avons déjà dépasser l'heure (ma version) ou qu'il reste un quart d'heure (la sienne) lorsque nous finissons par nous rappeler que cela exige de toute manière de jeter un dé. Qui fait deux : la partie s'arrête. Malgré que ma défense ait été enfoncée, elle a prélevée un très lourd tribut aux Tyranides : nous sommes à égalité à l'objectif principal mais j'ai détruit plus de KP que lui notamment en ruinant toute son aile gauche et son centre. Je gagne donc aux KP d'une petite marge et parachève en lui infligeant une déroute en points de victoire, qu'il a assez peu engrangé alors que je lui porté de sévères coups.

Résultats

Avec trois victoires et une égalité dans un tournoi pareil je suis extrêmement content, surtout compte tenu que j'avais la deuxième meilleure note de compo. J'ai aussi le plaisir de savoir que mes pions objectifs ont beaucoup plus au couple Yen et que j'ai obtenu les cinq points Sexy : je n'en espérais franchement pas tant ! Le prix du costume fut âprement disputé entre deux Drag Queens poilues en jupe (piquée dans le placard de madame)...

Au classement général, le podium es trusté par les Blood Angels (tiens donc) et la quatrième place par un Chevalier Gris (tiens donc), la cinquième par un Space Wolves (tiens donc again) et la sixième par Icareane et ses Eldars (enfin quelque chose d'original...). Quant à la septième eh bien c'est votre serviteur qui la prend ! Je suis très très heureux car de plus je suis le mieux classé de ma faction et cerise sur le gâteau, devant les Black Templars de Thargannis et de Potius ce qui constitue la satisfaction suprême ! Et s'il fallait encore quelque chose pour conclure le tout, je repars avec le codex nécron sous le bras, que j'hésitais à acheter non parce que je souhaite me lancer dans une armée d'automates serviles et décérébrées (j'ai déjà quelques Black Templars qui dorment dans les cartons, ça suffit comme ça) mais parce que je voulais lire leur tout nouveau fluff et je ne le regrette pas du tout !

En conclusion, un excellent weekend pendant lequel j'ai eu un plaisir fou à retrouver des têtes connues, à en connaître d'autres (je pense notamment à Maes que j'affronterai à nouveau avec plaisir si l'occasion se présente) et à jouer avec mon armée préférée dans une format vraiment intéressant.

-MFT-

_________________
Le fusil laser est au Garde Impérial ce que le préservatif est à l'amour : il ne sert jamais qu'une fois.
Le fusil laser est la meilleure arme de l'univers : il n'est jamais rechargé. La preuve, personne ne l'a jamais fait !
Le fusil laser est la seule arme de l'univers qui soit une arme jetable. C'est plus pratique pour courir.
Le fusil laser est, de tout l'arsenal de la Garde Impériale, l'arme qui a le meilleur taux de rendement. Avec lui, tout le monde se rend.
Un jour Chuck Norris a tué quelqu'un avec un fusil laser (il frappait avec la crosse).


http://roclibrarium.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Techno-Barbare
avatar

Messages : 2677
Date d'inscription : 29/11/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Débrief Mesnil 3069 Sexy   Lun 27 Fév 2012 - 19:35

Merci pour ce contre-rendu qui donne envie de participer à une telle manifestation !
3000 pts, c'est l'occasion de sortir des sentiers battus, et avec un seul schéma d'armée, c'est forcément moins optimisé (quoique, une liste BA full escouades d'assaut en Land Raiders, cela aurait été pas mal...).

_________________
En orange je modère, sinon je discute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-MFT-
Capitaine
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 24/12/2011
Localisation : Colombes(92)/Rennes(35)

MessageSujet: Re: Débrief Mesnil 3069 Sexy   Lun 27 Fév 2012 - 20:32

En l'occurrence il y avait une liste Full BA d'assaut en FEP avec Dante et Compagnie de la mort et archiviste et encore d'autres choses que j'ai déjà oublié.

Et d'autres avec des Caestus ou des Stormravens etc etc...

-MFT-

_________________
Le fusil laser est au Garde Impérial ce que le préservatif est à l'amour : il ne sert jamais qu'une fois.
Le fusil laser est la meilleure arme de l'univers : il n'est jamais rechargé. La preuve, personne ne l'a jamais fait !
Le fusil laser est la seule arme de l'univers qui soit une arme jetable. C'est plus pratique pour courir.
Le fusil laser est, de tout l'arsenal de la Garde Impériale, l'arme qui a le meilleur taux de rendement. Avec lui, tout le monde se rend.
Un jour Chuck Norris a tué quelqu'un avec un fusil laser (il frappait avec la crosse).


http://roclibrarium.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débrief Mesnil 3069 Sexy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débrief Mesnil 3069 Sexy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debrief Mesnil par équipes
» TOURNOI W40K DU MESNIL EN EQUIPE 01&02/05/2010
» Ma liste Black Templar pour le tournoi du Mesnil
» Liste DA pour Mesnil
» Recherche de gens avec qui jouer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADEPTUS ASTARTES :: Codex Astartes :: Rapports de batailles-
Sauter vers: