ADEPTUS ASTARTES

Le forum français dédié aux Space Marines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [MODELISME] Razorback aimanté.

Aller en bas 
AuteurMessage
Technaugure
Techno-Barbare
avatar

Messages : 2677
Date d'inscription : 29/11/2011
Localisation : Lyon

MessageSujet: [MODELISME] Razorback aimanté.   Mar 13 Déc 2011 - 14:35

Montage pas à pas d'un razorback aimanté pour utiliser selon les besoins de votre liste d'armée les versions BLj, CAj, CL, CL+LPj, ou un Rhino.

Cliquez sur les photos explicatives pour les agrandir.



MATERIEL UTILISE :
- boîte de Razorback GW.
- boîte de trombones fins.
- clous en alliage ferreux (acier) pour réagir aux aimants. Je recherche systématiquement à avoir les têtes de clous les plus larges possibles (meilleure prise sur l'aimant), pour un diamètre le plus fin possible (découpe plus facile). A titre d'exemple, j'ai utilisé ici des pointes tête plate 2 X 35 mm en acier (tourelle arrière) et des semences tapissier 20 mm en acier bleui (écoutilles avant).
- milliput/greenstuff, parce qu'on se plante toujours un peu et qu'il faut parfois reboucher...
- un tas d'outils dont une perceuse à main avec des forets de 1,05 mm et 2 mm, mon outil Dremel pour le foret de 3 mm, un scalpel, un cutter, de la superglue, des pinces et autres instruments de torture.
- des aimants ronds, 2 mm de diamètre et 2 mm de hauteur (2X2) ; 3 mm de diamètre et 2 mm de hauteur (3X2) ; 3 mm de diamètre et 3 mm de hauteur (3X3) ; 5 mm de diamètre et 1 mm de hauteur (5X1).
- Un outil "insensible" aux aimants pour m'aider à la pose des dits aimants dans certains cas. J'utilise tout simplement un cure-dent...



CONSEILS GENERAUX SUR L'AIMANTATION :
Il faut toujours très attention à la polarité des aimants, et lorsque l'on pose plusieurs aimants proches les uns des autres, il faut faire attention à ce que les champs magnétiques se renforcent les uns les autres et non se neutralisent plus ou moins.
Soit on est expert en physique, soit on teste en approchant/éloignant les aimants à placer des aimants déjà placés pour comprendre comment les orienter...
On peut très bien (et c'est conseillé d'ailleurs) colorier une face de l'aimant grâce à un marqueur, pour être sûr de ne pas se tromper.
Je place toujours mes aimants sans colle avant de passer à l'étape finale, pour vérifier que tout fonctionne bien. Je fais alors bien attention à ce que l'aimant ne reste pas coincé dans son logement, en le laissant ressortir un peu, histoire de pouvoir le manipuler avec une pince au besoin.



CONSEILS GENERAUX SUR LE PERCAGE :
Lorsque l'on perce, mieux vaut systématiquement faire un petit trou qui guidera le premier foret (avec une pointe de cutter). Puis on prendra le plus petit foret possible, pour augmenter en largeur progressivement. Ainsi on est sûr de ne pas "forcer" le plastique et de ne pas occasionner de fissures.




AIMANTATION CHÂSSIS RHINO :
- Perçage de 2 mm au centre de la trappe de l'écoutille droite, collée au châssis (donc sur votre gauche sur la photo).
- Collage d'un aimant de 2 mm dans le logement créé.
Cet aimant me permet de fixer un radar, projecteur ou fumigène. En effet, je joue BA et les projecteurs sont en option, je ne peux donc pas les coller directement sur la figurine. Pour un joueur pur SM, cet aimant n'est pas forcément nécessaire...
- Collage d'une "baguette" découpée dans les grappes plastiques du Razorback que je fixe en dessous de l'écoutille gauche (à votre droite).
Collage dessus d'un aimant de 5 mm (de préférence au centre du trou).
- Collage d'un aimant de 5 mm sur le plancher du transport, à la verticale du centre de l'espace laissée par le "toît" du Razorback.
- Perçage de deux trous de 2 mm aux points de contact prévus entre la coque et la lame de bulldozer.
Collage de deux aimants de 2 mm dans les logements ainsi créées.






AIMANTATION DE LA LAME DE BULLDOZER :
- Découpe des points d'accrochage de la lame avec la coque. Cette phase n'est pas totalement obligatoire mais elle simplifie énormément le travail, sans rien sacrifier de l'esthétique.
- Perçage au niveau des points d'accrochage de deux trous de 2 mm.
- Collage de deux aimants de 2 mm dans les logements créés.





ECOUTILLES AVANT GAUCHE :
Un Rhino est doté de série d'un fulgurant mais pas les Razorbacks. Donc deux tourelles sont nécessaires, une avec fulgurant et l'autre non.
- Perçage d'un trou de 2 mm au centre de la trappe de l'écoutille, par en dessous.
Le trou ne doit pas apparaître du côté visible de la trappe, ce n'est qu'un logement garantissant une meilleure accroche du clou.
- Collage d'un clou dont la tige a été substanciellement réduite dans le logement créé.
La tige du clou a été découpée de façon à ce que la tête du clou vienne se placer au contact de l'aimant de 5 mm lorsque l'on place l'écoutille sur la trappe.
Si les écoutilles montrées sur les clichés sont fermées, il est tout à fait possible de les ouvrir et d'y passer des marines servant le fulgurant du Rhino, ou observant les alentours.
Pourquoi un clou au lieu d'un aimant ? Parce qu'un seul aimant de 5 mm suffit largement à assurer l'accroche de la tourelle, et qu'un clou sera moins cher qu'un aimant.




LA TOURELLE DU RAZORBACK :
- Découpe des ergots lattéraux du support d'armement (servant à fixer les armes lourdes).
- Perçage d'un trou de 3 mm de diamètre au niveau exact des anciens ergots.
- Collage dans le logement créé d'un aimant de 3 X 3 mm de diamètre (le support d'armement fait 3 mm d'épaisseur).
- Perçage de l'assise de tourelle en son centre par en dessous, sans traverser la pièce de plastique, pour créer un logement garantissant une meilleure fixation du clou.
- Collage d'un clou dont la tige a été légèrement réduite dans le logement créé.
La tige du clou a été découpée de façon à ce que la tête du clou vienne se placer au contact de l'aimant de 5 mm collé sur le plancher du chassis, lorsque l'on place la tourelle arrière.
L'aimantation qui en résulte est suffisante pour maintenir et le système d'armement lourd du Razorback ainsi que son "toît", tout en permettant une rotation de la tourelle arrière.
- Collage du support d'armement à son assise de tourelle.









LA TRAPPE DU RHINO :
- Collage des deux plaques du toît du Rhino ensemble.
- Perçage d'un trou de 2 mm par en dessous, au point correspondant à la verticale de l'aimant de 5 mm collé sur le plancher du chassis, lorsque le toît est positionné correctement sur le Rhino.
Le trou ne doit pas traverser la pièce de plastique ; ce n'est qu'un logement garantissant une meilleure fixation du clou.
- Collage d'un clou dont la tige a été légèrement réduite dans le logement créé.
La tige du clou a été découpée de façon à ce que la tête du clou vienne se placer au contact de l'aimant de 5 mm collé sur le plancher du chassis, lorsque l'on place correctement le toît du Rhino, comme pour la tourelle du Razorback.




LES BOLTERS LOURDS JUMELES (BLj) ET CANONS D'ASSAUT JUMELES (CAj) :
- Découpage de la partie avant de chaque Bolter Lourd (BL) juste après la fenêtre d'éjection.
- Découpage des canons rotatifs de chaque Canon d'Assaut (CA).
Les CA choisis proviennent ici de Land Speeders, mais il est tout à fait possible d'utiliser ceux des boîtes de Terminators. Attention toutefois, les CA de Terminator comptent un cerclage de moins des canons rotatifs, vers la gueule de l'arme : je préconise donc de prendre soit deux CA de Land Speeder, soit deux CA de Terminators, à moins de refaire le cerclage à la greenstuff sur le CA de Terminator.


Il va falloir pouvoir adapter et les canons rotatifs des CA et la gueule du canon du BL sur la carcasse du BL. Il est donc nécessaire d'être particulièrement précis dans les perçages suivants et la pose des aimants, afin que les jointures se voient le moins possible. Le repérage sur les trois pièces des correspondances pour le perçage est donc fondamental.
- Perçage d'un trou avec un petit foret dans l'axe du CA, en son milieu. Un morceau de trombonne y est placé et découpé de façon à saillir très légèrement du CA.
- Les canons rotatifs du CA sont appliqués fermement contre la carcasse du BL, marquant ainsi l'endroit correspondant au trou dans le CA.
- Un trou au petit foret est creusé dans la carcasse du BL et un trombonne y est placé de manière à saillir très légèrement. La gueule du canon du BL est appliquée fermement contre la carcasse, marquant ainsi l'emplacement à percer...
Il est bien sûr possible d'arriver au même résultat en prenant tout simplement des cotes, mais ces dernières devront être très précises. Je ne suis vraiment pas sûr que cela prenne moins de temps que l'opération détaillée juste au dessus.


- Perçage suivant les trous déjà faits avec un foret de 3 mm pour permettre de loger les aimants.
- Pose d'aimants de 3 X 3 mm sur la gueule du BL et sur les canons rotatifs du CA. Ces aimants ressortent à chaque fois de la pièce en plastique d'1,5 mm. Ils doivent être polarisés dans le même sens, bien entendu.
- Pose d'un aimant de 3 X 2 mm (c'est largement suffisant) dans la carcasse du BL. Cet aimant est "sur-enfoncé" d'1,5 mm.
La partie saillante des aimants des canons se logera ainsi dans la carcasse, assurant une meilleure stabilité et une meilleure tenue à la carcasse de l'arme que si les aimants étaient placés "à fleur" des paroies.



L'opération est répétée pour le second bolter lourd du couple d'arme jumelée. Puis les deux carcasses sont collées l'une à l'autre.



CANONS LASER JUMELES (CLj), CANON LASER ET LANCE-PLASMA JUMELES (CL + LPj) :
- Choix d'un des deux canons laser qui sera remplacé le cas échéant par les lance-plasma jumelés.
Pour ma part j'ai choisi le canon laser droit pour tous mes Razorbacks.
- Découpage de la carcasse du CL.
- Découpage de deux LP, destinés à être collés l'un contre l'autre. Rabotage des parties qui seront en contact, pour une meilleure fixation.
- Repérage des points de perçage/fixation des aimants, de la même manière que pour les systèmes BLj/CAj.
- Pose des aimants avec le même système de saillie/sur-enfoncement.
Sur la photo, les aimants utilisés sont de 2 X 2 mm. Avec le recul, j'aurais préféré utiliser des 3 X 3 mm et 3 X 2 mm. Plus l'aimant est gros, plus le montage est solide et plus la pose est facile...
- Collage de la carcasse de CL avec l'autre CL complet.







AIMANTATION DES SYSTEMES D'ARMEMENT :
- Des aimants de 3 X 2 mm sont placés dans les logements destinés initialement à recevoir les ergots de la tourelle (découpés précédemment). Ces logement font déjà 3 mm de diamètre.
Attention à la polarité par rapport à l'aimant fixé sur la tourelle...
Il est possible de ne placer qu'un aimant par système d'arme, la tourelle ne sera que légèrement maintenue : cela suffit pour être sûr que rien ne tombera, même la maquette "tête en bas", mais ce n'est pas optimum pour régler par exemple l'angle d'inclinaison du système d'arme. A vous de tester et de juger.

- Collage d'un aimant de 5 X 1 mm sur la plaque de blindage du système d'armement, placé à la vertical du point de jonction entre les deux armes jumelées.
- Perçage d'un trou de 2 mm de diamètre à la jonction des deux armes.
- Logement d'une tête de clou à cet emplacement. La tête de clou est réglée en hauteur pour venir toucher tout juste l'aimant posé sur la plaque de blindage de la tourelle (donc prévoir de garder une petite partie de la pointe pour pouvoir régler la hauteur).





FINITIONS ET RESULTAT FINAL :
- Montage des accessoires de façon indépendante (radar, projecteur, missile traqueur).
- Perçage du support de chaque accessoire par un foret de 1 mm.
- Collage d'un bout de trombonne dans le logement créé.
Ce petit bout de métal suffit à maintenir l'objet si je le place sur l'aimant de l'écoutille droite du transport, sauf pour le missile traqueur dont la base devra être elle aussi aimantée.
- Collage de la plaque de carrosserie avant du transport.
Son absence a grandement facilité la pose des aimants de la coque garantissant l'accroche de la lame de bulldozer, comme du système d'aimantation de l'écoutille gauche.








DERNIERES PRECISIONS :
- Vous avez constater que le système de LFLj n'a pas été monté. Je suis tout simplement entrain de chercher des pièces faciles à acquérir et ayant un bon rendu. Pour l'instant, mes recherches sont vaines....
- Le Canon d'assaut jumelé peut tout simplement venir de celui du Land Raider Redeemer/Crusader, il s'adapte en effet parfaitement au support de la tourelle (et pour cause, c'est la même sur le Land Raider). Cela permet d'économiser quelques aimants et de ne pas "abîmer" les BLj.


Dernière édition par Technaugure le Ven 2 Mar 2012 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teks
Marine Tactique
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: [MODELISME] Razorback aimanté.   Mar 13 Déc 2011 - 19:59

Très bon tuto.

Si je puis me permettre, il faut aussi faire très attention lors de la peinture des fig' aimantées. La partie métallique de votre pinceau aura malheureusement tendance à être attirée par les aimants. Donc prenez garde à ça, sinon vous allez avoir des grosses taches disgracieuses sur vos belles figurines.

Sinon, ce serais pas mal de donner quelques adresses pour se procurer des aimants.

Moi j'ai acheté les miens ici.

http://www.supermagnete.de/fre/index.php

Très bon site. Livraison assez rapide. Un échantillon gratuit d'une autre référence que celle commandée. Et un petit sachet de bonbons offert (et ça, ça fait la différence Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[MODELISME] Razorback aimanté.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vente]Plaques de caoutchouc aimantées
» Plateaux de mouvement
» feuille aimanté
» Solce aimanté
» 20pages sur peinture et modelisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADEPTUS ASTARTES :: Créations et modélisme - Monde-Forge :: Techniques et tutoriels-
Sauter vers: