ADEPTUS ASTARTES

Le forum français dédié aux Space Marines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [SW] Haakon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aenar Sigvardr
Vétéran
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: [SW] Haakon   Jeu 3 Jan 2013 - 11:38

Haakon luttait contre la neige qui lui arrivait à la taille pour suivre la piste jusqu’aux arbres. Il se passa longtemps avant qu’il ne puisse s’adosser au tronc givré d’un arbre pour se reposer ; il étouffait presque tant le froid lui déchirait les poumons.

Les élancements sourds qu’il ressentait dans ses membres se transformèrent en une souffrance brûlante qui lui déchira tout le corps, repoussant toute sensation de froid et le faisant se plier en deux puis lancer un long hurlement de douleur dans le paysage désert. Il pouvait sentir son corps se tordre et se disloquer, sa chair et ses tripes n’étaient plus qu’un gouffre de douleur béant dans lequel il s’apprêtait à sombrer. Le vide menaçait de le happer. De la chair ! Il devait se repaître de chair et de sang frais ou bientôt il serait mort. Son cerveau semblait lui marteler l’intérieur du crâne et il comprit que le gène Canis affectait autant son esprit que son corps pendant le processus qui ferait de lui un véritable Space Marine ou le tuerait.

Mais il était un de ceux qui avait pris la Coupe du Wulfen des mains du Père Ulrik et y avait bu. Il était celui qui avait accepté la Malédiction du Wulfen et le bannissement du Croc pour affronter le Jugement de Morkaï et revenir triomphant ou périr. La faim le tenaillait et, réprimant une nouvelle envie de hurler, il laissa son instinct et ses sens aussi aigus que ceux d’un animal le guider. Il se mit à quatre pattes pour suivre à l’odeur la piste de sa proie. Les étendues neigeuses d’Asaheim s’étendaient devant lui, montant toujours vers la lointaine aiguille du Croc qui déchirait les nuages d’un gris métallique.

Une éternité lui semblait s’être écoulée depuis son départ du Croc ; la montagne-forteresse des Space Wolves. Mais ce n’était que la nuit précédente que Père Ulrik, leur Prêtre Loup, avait dit à Haakon et aux autres initiés qu’il leur fallait maintenant affronter l’épreuve finale, le Jugement de Morkaï.

Morkaï, le loup bicéphale était le gardien des Portes de la Mort et Père Ulrik avait dit aux initiés survivants que ceux qui échouaient à l’épreuve étaient consumés par Morkaï. Seuls ceux qui réussissaient étaient dignes de voguer dans l’océan des étoiles aux côtés des Space Wolves. Les impénétrants s’étaient entraînés longuement et durement, il avait fallu apprendre les mystères sacrés du bolter, de l’épée tronçonneuse, de la grenade à fragmentation ou de la bombe à fusion sous le regard impavide de Père Ulrik. Ensemble ils avaient subi l’insupportable douleur lorsque le Prêtre Loup avait implanté les runes génétiques dans leur corps en pleine transformation mais à présent Haakon était seul, désespérément seul.

Il y avait eu une d’autres épreuves encore. Beaucoup d’impénétrants avaient échoué et Haakon était un des rares survivants. Asal, son propre frère de sang avait péri pendant l’épreuve du Loup Tonnerre, Egil et Torsul avaient, eux, été réduits au rang de cyborgs après qu’ils aient été mortellement blessés lors de l’épreuve du Loup de Fer. Haakon grimaça en se rappelant du mépris qu’il avait ressenti en voyant pour la première fois les serviteurs cyborgs des Space Wolves. Il ne réalisait pas encore que c’est ce que feraient de lui les prêtres de Fer s’il échouait à une épreuve en ayant le culot de survivre à cet échec !

Ses oreilles ultra-sensibles perçurent les sons des mouvements quelques instants avant que les proies n’apparaissent. Haakon se rapprocha en rampant silencieusement, faisant attention à garder le vent face à lui. Un petit troupeau d’élan était en train de paître dans une petite dépression devant lui, creusant la neige épaisse de leurs sabots. Il y avait un jeune mâle, aux bois presque aussi larges qu’Haakon était haut et quatre femelles qui scrutaient anxieusement les arbres entre chaque bouchée. La clairière mesurait une vingtaine de mètres de large et, le temps qu’il traverse, les élans prendraient la fuite et atteindraient les bois, avant qu’il ne puisse les atteindre.

La faim tenaillait toujours Haakon et, lorsqu’il se mordit à nouveau la lèvre pour ne pas hurler, le goût de son propre sang l’apaisa. Il était sur le point de foncer désespérément lorsque, sur la droite, des hurlements de loups retentirent, faisant s’éparpiller les élans en un éclair. Haakon saisit sa chance. Par Russ ! Le mâle fonçait droit sur lui, tête baissée, ses bois acérés pointés comme des hallebardes. Haakon attrapa les bois à la volé, s’entaillant le flanc, et s’en servit comme appui pour bondir sur le cou de l’animal et tenter de le renverser en lui tordant les cornes d’un côté puis de l’autre. Il mit tout son poids et ses dernières forces dans l’effort et un craquement sinistre retentit : les vertèbres de l’élan avaient cédé sous la force brutale de la torsion. Haakon planta alors ses crocs et ses doigts crochus dans la gorge de l’animal pour étancher sa soif de sang.

Quelques minutes plus tard un sixième sens lui fit lever les yeux de son festin chaud et sanguinolent. Gris et silencieux comme la mort, il était là et le scrutait sans émotions. Elancé et puissant, il lui arrivait facilement aux épaules et sa gueule révélait une rangée de crocs acérés grands comme des couteaux. Ses yeux jaunes, brillants d’intelligence, s’interrogeaient pour savoir si Haakon était une proie ou un prédateur. Les véritables loups de Fenris étaient là.

Codex Space Wolves V3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[SW] Haakon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste haakon/smallpox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADEPTUS ASTARTES :: Dark Millenium :: Récits et fluff personnels-
Sauter vers: